AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Priere de Ste Thérese d'AVILA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mystere
.
.


Nombre de messages : 2577
Age : 58
Localisation : STRASBOURG
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Priere de Ste Thérese d'AVILA   Mar 19 Juin - 22:42

Ne rien savoir, que ta parole …
Ne rien savoir,
Que ta parole qui résonne en moi,
Ta ressemblance,
A chaque mot reçu dans le silence.
Ne rien pouvoir,
Sinon rester sous ton regard, plongé,
Dans ton absence ;
Laisser monter les flots de l'espérance.

Ne rien mendier, Sinon la grâce de toujours t'aimer,
De plus en plus, Pour te trouver après m'être perdu.
Et m'oublier, Dans le secret de ton Visage aimé,
Sans l'avoir vu, En recueillant le feu de ta venue

Ne plus rien voir, Sinon ta main qui me saisit encore,
A chaque instant, Et qui m'emporte dans l'éternel présent.
Ne rien garder, Même la joie de me savoir aimé
Infiniment, Afin qu'augmente en moi l'embrasement. Ne rien vouloir, Rien qui ne soit ta volonté sur moi,
Pour aujourd'hui, Rester docile au souffle de l'Esprit.
Et tout quitter Dans la puissance qui m'attire à Toi,
Jusqu'à moi-même, Tout retrouver dans l'eau de mon baptême.

Ste Thérèse d’Avila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystere
.
.


Nombre de messages : 2577
Age : 58
Localisation : STRASBOURG
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: la vie de Sainte Thérèse d'Avila   Sam 30 Juin - 21:33

Sainte Thérèse d'Avila
( 1515 - 1582 )
L'enfance de Teressa de Ahumada, alimentée par des lectures pieuses, baigna dans une atmosphère passionnée ; à sept ans elle s'enfuit de chez elle afin d'être capturée par les Sarrazins, déjà elle espérait le martyre qui lui ouvrirait, croyait-elle, les portes du Ciel... Mais son oncle la ramena à la maison et elle commença de rêver à la vie religieuse tout en se plongeant avec délices dans les intrigues amoureuses de l'adolescence. Son père la confie alors aux Augustines d'Avila où elle fut pensionnaire de 16 à 18 ans. Puis elle prend la résolution de devenir religieuse, plus par souci d'ambition personnelle que pour un véritable amour de Dieu. Elle choisit d'entrer au Carmel où elle avait une parente, mais son père s'y oppose et elle s'enfuit à nouveau de la maison.
Enfin elle prononce le 3 novembre ses voeux solennels, elle a 22 ans.
Elle tombe malade et durant sa convalescence à Beccedas elle lit les oeuvres du franciscain Francisco de Osuna qui influenceront sa destinée spirituelle.
En 1534, une expérience mystique majeure lui révèle l'image du Christ flagellé.
Six ans plus tard elle éprouve douloureusement la nature infernale de la perte des âmes; elle décide de travailler sans relâche à son salut et d'observer la règle avec sérénité et diligence. En 1562 elle fonde le petit couvent de Saint Joseph d'Avila qui institue les observances traditionnelles du Carmel. Les vocations affluent et la renommée de Thérèse déclenche des mouvements de ferveur exceptionnels.
En 1567, elle rencontre un jeune moine avec lequel elle se liera d'une forte amitié spirituelle, il s'appelle Jean de la Croix...
Le prieur général du Carmel la charge de créer autant de couvent de réformées qu'elle le pourra (15 monastères seront successivement établis sous ses ordres).
Elle meurt d'épuisement à Alba de Tormes à l'âge de 67 ans. Béatifiée en 1614, puis canonisée en 1622
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystere
.
.


Nombre de messages : 2577
Age : 58
Localisation : STRASBOURG
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: En suivant Thérèse d'Avila   Sam 30 Juin - 21:35

En suivant Thérèse d'Avila
(prier avec le "Château intérieur")
_____
Le "Château intérieur", dont le titre espagnol commence par "Les demeures de l'âme" est un livre de conseils, simple et facile à lire, pour mieux prier. Sans doute s'adresse-t-il d'abord à ceux qui ont compris que la prière est l'activité humaine la plus importante. Mais chacun de nous peut en tirer profit; on le trouve en collection de poche (Petite Bibliothèque Payot, que j'utilise ci-après pour les citations).
Je ne suivrai pas strictement, ci-après, l'ordre d'exposition choisi par Sainte Thérèse, ni ne m'avancerai jusqu'aux ultimes demeures, dont je n'ai (malheureusement) nulle expérience. Il s'agit ici plutôt d'un parcours personnel, à la suite de cette grande priante.
Considérer à qui on parle !
Sainte Thérèse appelle cela la "considération". N'est-ce pas la première chose à faire quand on se met en prière? Certains parlent de "se mettre en présence de Dieu"; mais j'aime bien l'expression toute simple de Sainte Thérèse: il s'agit de prendre conscience de à qui on parle...
Rentrer en soi-même
Sainte Thérèse n'évoque ce point qu'après avoir expliqué (voir ci-après) quelle merveille nous sommes (nous sommes un château..); mais il me semble que, dans la prière quotidienne, rentrer en soi-même sera le deuxième mouvement (après la considération). Rentrer en soi-même est nécessaire pour être présent en vérité devant Dieu. Il est là; je suis là.
Certains, dit Sainte Thérèse, restent en quelque sorte à l'extérieur, et sont devenus comme incapables de rentrer en eux-mêmes. "Ce serait folie d'imaginer qu'on peut entrer au ciel sans d'abord entrer en soi même."
"Rentrer en soi-même" évoque aussi pour moi la parabole de l'enfant prodigue ("rentrant en lui-même, il se dit: ..").
Nous sommes un château de pur cristal !
De même que se situer face à Dieu (la considération) est plus facile lorsque l'on a compris de quel amour incroyable il nous aime, de même entrer en soi-même est plus facile lorsqu'on a compris la merveille que nous sommes. Entrer en soi devient alors un épanouissement.
L'image du cristal, choisie par Sainte Thérèse, me fait penser à la lumière, à la pureté angélique. J'imagine mon ange gardien derrière moi, pur et brillant comme du cristal.
Nous sommes, dit Sainte Thérèse, un vaste château de cristal très pur, ou de diamant, rempli de richesses et comportant diverses demeures. "L'âme du juste est un paradis, où Dieu prend ses délices". "Dieu nous dit que l'âme est faite à son image: cela suffit pour que nous en concevions la dignité et la beauté excellentes."
"Les biens dont (notre) âme peut être enrichie, (..) l'Hôte qui y fait son séjour, nous y pensons peu (..)".
Un "resplendissant soleil (..) demeure au centre de l'âme". Il en est de l'âme comme d'un cristal exposé au soleil."
Thérèse prend encore d'autres images, différentes les unes des autres: "L'âme en état de grâce ressemble à une source très claire; ses oeuvres procèdent de la fontaine de vie." "Plantée comme un arbre au milieu de cette fontaine, c'est de ses eaux qu'elle tire sa force, sa verdeur et sa fécondité".
"Ne craignez pas d'imaginer (ce château) trop grand: (..) la capacité de l'âme dépasse de beaucoup ce que nous pouvons concevoir."
Liberté
"Il importe extrêmement de ne pas trop (se) contraindre." "Qu'on laisse cette âme, à qui Dieu a donné une dignité si grande, parcourir librement les différentes demeures d'en haut, d'en bas et des ailes. Qu'elle ne se violente pas pour rester trop longtemps dans la même (..)". Et nous ne devons pas "nous troubler des écarts de l'imagination".
Certes, il faut nous connaître nous mêmes; mais "le meilleur moyen (..) d'acquérir une parfaite connaissance de nous-mêmes est de nous appliquer à bien connaître Dieu. Sa grandeur nous fera voir notre bassesse; (..) son humilité nous montrera combien nous sommes loin d'être humbles."
"Que ta volonté soit faite"
Nous voudrions "que Dieu (nous) console intérieurement. Mais il connaît mieux que nous ce qui nous est utile; il ne nous appartient pas de le conseiller (..)". "(..) Ce à quoi doivent uniquement prétendre ceux qui commencent à s'adonner à l'oraison, c'est de travailler, de se disposer avec courage et par tous les moyens possibles, à conformer leur volonté à la volonté de Dieu. (..) En cela consiste (..) la plus sublime perfection à laquelle on puisse s'élever sur le chemin spirituel."
Humilité, obéissance
"Ce qui arrête, c'est le manque (d')humilité. Croyons toujours que nous avons fait peu de chemin, et que nos soeurs en ont fait beaucoup; et non seulement désirons être considérées comme les plus imparfaites, mais faisons tout ce qui peut dépendre de nous, afin que l'on en soit persuadé." (Comment ne pas penser ici à Thérèse de l'Enfant Jésus !).
On ne peut "rien faire (..) qui soit plus utile que de s'adonner de toutes (ses) forces à la pratique d'une prompte obéissance."
"Occupons-nous de nos propres fautes, et non de celles du prochain." Il ne faut pas non plus "vouloir que les autres suivent (notre) chemin, ni prétendre donner des leçons de spiritualité, quand peut-être (nous) ne savons pas ce que c'est".
Les goûts, les contentements
Il y a, explique Thérèse d'Avila, une grande différence entre les "contentements" (tels qu'une grande joie, ou des pleurs dans la prière) et les "goûts".
"Les contentements sont les douceurs que nous nous donnons nous-mêmes par la méditation et la prière (..).Les contentements, qui n'ont rien de mauvais, sont naturels. (..) Les goûts au contraire tirent leur principe de Dieu, et se font sentir à notre âme, qui en est beaucoup plus touchée que des contentements de l'oraison." Et Thérèse cite alors le psaume qui dit "Tu as dilaté mon coeur" (ps. 119 v.32).
"Il nous est (..) impossible de juger si (les contentements) sont tous des effets de l'amour."
Quant aux goûts, "l'âme n'est même pas capable de comprendre les dons qu'elle reçoit. Ce sont des faveurs qui ne se peuvent dire". "Tout notre intérieur se dilate et s'élargit".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
annariel
Constellation
Constellation


Nombre de messages : 148
Age : 48
Localisation : Parmi Eux
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Priere de Ste Thérese d'AVILA   Sam 30 Juin - 22:30

Merci, je ne connaissais Ste Thérèse que de nom.

Ma préférée est Ste Rita... patronne des causes désespérées... la première femme, après Marie, que j'accepte dans mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Priere de Ste Thérese d'AVILA   Aujourd'hui à 18:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Priere de Ste Thérese d'AVILA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRIERE D'UN NON CROYANT !
» PRIERE POUR UN AMIS ???
» Wagner avant Wagner
» Benoît Mernier (°1964)
» Tomás Luis de Victoria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Esotérisme et Spiritualité... :: Messages spirites... :: prières à lire pour des demandes particulières-
Sauter vers: