AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 2 / Perisprit et corps Etherique ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
...lauviah...
Fondatrice


Nombre de messages : 2172
Age : 51
Localisation : dans les étoiles !
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: 2 / Perisprit et corps Etherique ...   Lun 21 Mai - 0:48

Pendant la vie, l'âme tient au corps par son enveloppe fluidique appelée périsprit, la mort est la destruction du corps seul et non de cette enveloppe qui se sépare du corps, quand cesse en celui-ci la vie organique. L'observation prouve qu'à l'instant de la mort le degagement du périsprit n'est pas subitement complet, il ne s'opère que graduellement et avec une lenteur très variable selon les individus.
Les forces vitales s'éteignant, l'esprit se dégage du corps molécule à molécule au moment où cesse la vie organique, mais la séparation
n'est pas brusque et instantanée. Elle commence quelquefois avant la cessation de la vie et n'est pas toujours complète à l'instant de la
mort. Tout d’abord le fluide périsprital se retire des extrémités ainsi que peu à peu de tous les organes, il se concentre de plus en plus
vers le cerveau, attirant à lui les éléments de vie répandus dans tout l’organisme, puis il se condense au niveau de la tête. Celle-ci est
comme illuminée de fluides et en même temps que les extrémités deviennent froides, le cerveau prend un éclat particulier. Dans les cas
d'agonie, l'âme a déjà quelquefois quitté le corps : il n'y a plus que la vie organique. L'homme n'a plus la conscience de lui-même, et
pourtant il lui reste encore un souffle de vie. Le corps est une machine que le coeur fait mouvoir, il existe tant que le coeur fait circuler
le sang dans les veines, et n'a pas besoin de l'âme pour cela. D’un autre côté pour les yeux matériels des personnes présentes, le corps
du mourant semble éprouver des symptômes de malaise et de peine mais ils sont fictifs, car ils proviennent seulement du départ des
forces vitales se retirant de tout le corps pour se concentrer vers le périsprit extériorisé. On peut voir la lutte du corps et de l’âme, tel deux
époux, résister à leur séparation absolue qui se manifeste par un flux et un reflux alternatif entre les deux organismes jusqu’à la complète
libération. On peut ainsi dire que c’est la mort du corps qui cause le départ de l’esprit et non l’inverse.


voici ce qu'en pense le site de Allan Kardec :

La conception du périsprit n'est pas une idée nouvelle et on le trouve décrit sous des formes imparfaites dans l'histoire des religions les plus anciennes.
D'où vient le périsprit?
Cette enveloppe de nature semi-matérielle fut puisée dans le cosmos (fluide universel) dès notre création spirituelle dont la source est Dieu. Cette Divine circonstance nous a individualisés en esprits libres, mais l'esprit n'est pas un corps, c'est pourquoi un corps subtil, périsprital, éthérique est puisé dans les forces cosmiques, dans les forces physiques existantes de toute éternité. Ce plasma invisible, cette matière existante à un degré infime, ce substratum de la matière va former ce qui deviendra le vecteur de l'esprit, son véhicule au sein des chairs, et ce , de vie en vie.
Détenteur de la fonction organogénique (formation et développement des différents organes), c'est sur lui que vient se greffer la matière du corps charnel dont il constitue la charpente fluidique. Relié au corps charnel durant l'existence, il conserve vis à vis de lui une certaine indépendance qui lui permet de s'extérioriser, tout en restant en relation avec lui (sommeil, bilocation), il est donc expansible. A la mort, il se dégage avec l'esprit en lui formant un corps spirituel qui conserve dans l'au-delà les caractéristiques physiques propres à chaque individu. Cependant, selon la volonté de l'esprit, il peut subir des modifications qui le rendent reconnaissables à la "vue" des esprits ou des vivants. Ainsi, bien que le périsprit n'ait aucune "infirmité" corporelle, un esprit peut se présenter estropié, bléssé, si cela est nécessaire pour l'identifier, il en est de même pour l'habillement.il a aussi le caractère de la pénétrabilité, pénétrant ainsi toutes les matières sans les modifier, ni être altéré. Sa "matérialité" se modifie et s'affine en raison directe de la progression morale de l'esprit, jusquà se confondre avec l'essence même de l'âme lorsque celle-ci est parvenue à son summun de perfection. A ce stade final de l'évolution, plus de périsprit, plus de réincarnation, l'esprit crée a accompli son cycle et est devenu un pur esprit.
source : http://www.spiritisme.com/

il est important de bien comprendre et de bien faire la difference afin de mieux suivre le cheminement de l'esprit et donc de l'ame ....
merci a vous ...

_________________
Merci d'etre la ....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
2 / Perisprit et corps Etherique ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Astiquer le corps d'un ukulele
» Garde du corps de Phil Collins
» tin can pete (guitare corps en bidon jouée slide)
» corps et accesoire de guitare
» Adieu aux Armes du général de corps d'armée Xavier de Zuchowicz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Esotérisme et Spiritualité... :: L'Au - Delà ...avec ses differents Paliers ....-
Sauter vers: